Avec son Future Cities Laboratory, Singapour a vu la création d’une nouvelle plate-forme pour le développement urbain durable où coopèrent les chercheurs de Suisse et de Singapour.

Singapour: point de départ des activités de recherche mondiales de l’ETH Zurich.

Pour la première fois dans l’histoire, plus de la moitié de l’humanité vivra bientôt dans des villes. Rendre ces villes écologiquement et humainement viables est un des plus grands défis actuels. Les défis principaux se situent alors en Asie et en Afrique.

Pour être présente sur place, l’ETH Zurich a créé un centre de recherche de durabilité globale à Singapour en collaboration avec la National University of Singapore et la Nanyang Technological University. Le premier programme de recherche du Singapore ETH Centre for Global Environmental Sustainability a commencé en septembre 2010: pendant une première période de cinq ans, le Future Cities Laboratory est dévolu au développement urbain durable.

Valeur ajoutée pour le monde et pour la Suisse

Le Future Cities Laboratory n’est pas le seul engagement de l’ETH Zurich dans ce domaine. Elle a également permis la création d’un institut d’urbanisme à l’Université d’Addis-Abeba, capitale de l’Ethiopie. L’ETH Zurich est persuadée que non seulement ces engagements font sens au vu des développements en Asie et en Afrique, mais qu’ils se révèlent aussi payants pour la Suisse. Les connaissances acquises aux points chauds internationaux du développement des centres urbains seront intégrées à la formation de base des étudiants en Suisse et peuvent contribuer à long terme à la compétitivité mondiale des entreprises comme de la main d’oeuvre suisses.